Maison

Choisir votre chauffage : quel est le chauffage le plus adapté à votre domicile

Quelle que soit l’énergie choisie (gaz, fioul, bois, électricité, solaire…), vous devez sélectionner l’installation chauffage qui vous convient le mieux. On distingue:

  • Le chauffage central à eau chaude
  • Le chauffage décentralisé
  • Les chauffages d’appoint

 

Le chauffage central à eau chaude

Un seul générateur (la chaudière) produit de la chaleur, qui est transmise à toutes les pièces, à l’appareil de chauffage (le radiateur), grâce à un fluide (généralement l’eau).

Pour votre chauffage central, il existe deux modes de circulation de l’eau de chauffage :
_ Le chauffage par radiateurs
_ Le chauffage par le sol

Important !! vous devrez sélectionner la bonne puissance pour votre chaudière. Vous devez tenir compte de vos besoins (notamment en eau chaude sanitaire), et aussi des caractéristiques de votre habitation (qualité de l’isolation, surface à chauffer, orientation…)

Le chauffage décentralisé

Dans un chauffage divisé, chaque pièce a son propre générateur de chaleur.
Le chauffage électrique offre un choix considérable d’appareils de chauffage : convecteurs, panneaux rayonnants, radiateurs à accumulation, radiateurs à inertie, radiateurs à fluide caloporteur …

Il existe aussi des radiateurs gaz indépendants ou des poêles à fuel
La cheminée ou le poêle à bois sont très fréquemment installés dans le salon-séjour, voir dans la cuisine

Les chauffages d’ appoint

Dans cette catégorie, il y a les poëles à pétrole, les convecteurs soufflants, les chauffages d’appoint au gaz…

Choisir un chauffage éléctrique

Le chauffage électrique peut se décliner sous différentes formes:

  • Le chauffage central électrique :
    une chaudière électrique chauffe l’eau de votre chauffage central électrique, que celui-ci soit en basse température par plancher chauffant, ou par radiateurs
  • Les panneaux rayonnants :
    ils utilisent le rayonnement, pour chauffer comme le fait le soleil. Ils sont plus confortables que les convecteurs classiques.

 

 

Radiateurs électriques

 

  • Les radiateurs à inertie : vous bénéficiez d’une chaleur douce, car ils ont une grande inertie
  • Les radiateurs à fluide caloporteur, convecteurs à bain d’huile :
  • C’est une huile minérale, haute performance et biodégradable qui circule dans le corps de chauffe. Résistance électrique thermoplongeante. Vous bénéficiez d’une chaleur douce, avec le même confort qu’un chauffage central
  • Les radiateurs à accumulation :
    ils emmagasinent la chaleur électrique dans des briques réfractaires ou dans de la stéatite ( pouvoir d’accumulation dix fois supérieur à la brique). Ainsi, les radiateurs à accumulation procurent une chaleur douce et homogène, du sol au plafond. Vous faites des économies, car ils se rechargent sur le tarif nuit, heures creuses d’edf, et une partie de la chaleur est restitutée en jour.

Choisir un chauffage bois

C’est un chauffage central avec une chaudière à bois

De nouvelles chaudières à céréales ou des chaudières à pellets apparaissent sur le marché. Leurs chargements peut-être automatisé, ce qui est bien sûr moins contraignant que le bois.

La réserve est stockée dans un silo.

La cheminée

 

  • Le foyer ouvert :

Le rendement thermique est très faible. Il est possible d’installer un récupérateur de chaleur.

  • L’insert:

Il s’agit d’un caisson vitré, encastré dans la cheminée, et bien étudié, afin de faire des économies de bois.

  • Le foyer fermé

C’est l’équivalent de l’insert, mais le foyer fermé est posé en même temps que la cheminée, et non après.

  • cheminée prête à l’emploi

elle est à mi-chemin entre la cheminée à foyer fermé et le poêle, et remporte un grand succès, car la pose est rapide

 

Les poêles

Ils demeurent une solution intéressante pour chauffer une grande pièce, à peu de frais.

Des poêles de masse sont également proposés. Ils accumulent la chaleur dans des briques réfractaires ou dans de la stéatite généralement, mais leur prix est assez élevé.

Certains poêles fonctionnent avec des granulés à bois ou pellets, et sont à chargement automatique. Ils vous évitent ainsi la corvée du bois.

Le bois est peu onéreux, et peu donc réduire votre facture énergétique, que vous ayez choisi de l’utiliser en complément ou en mode de chauffage principal

Choisir le chauffage fioul

Des chaudières fioul à haut rendement sont actuellement proposées.
Portez votre choix sur une chaudière fuel à condensation, plutôt que sur une chaudière fuel basse température ou classique.
Vous pouvez faire des économies de fioul de l’ordre de 17 %.

Le corps de chauffe d’une chaudière fuel est soit en fonte ou en acier.
Les parois de la chaudière fuel sont très bien isolées, pour éviter les déperditions.

Si vous n’avez pas de conduit d’évacuation des fumées, des chaudières fuel à ventouse existent maintenant.

A l’heure actuelle, des cuves de stockage très légères en plastique sont proposées pour le fioul, que ce soit en aérien ou enterré

Choisir le chauffage gaz

En fonction de la puissance nécessaire, vous opterez plutôt pour une chaudière gaz murale ou au sol.

Les chaudières murales au gaz sont parfaites pour des petites surfaces à chauffer. Elles ont l’avantage d’être peu encombrantes, et peuvent même se glisser dans la cuisine, grand placard ou autre petite pièce.

Pour un besoin de puissance plus important, il est préférable de faire installer une chaudière gaz au sol. Dans ce cas, vous trouverez plus facilement des chaudières mixtes : chauffage et ballon d’eau chaude sanitaire.

Pour la chaudière posée au sol, il faut prévoir un espace plus important, pour sa pose, de préférence, hors des pièces habitées.

Quelle chaudière choisir ?

Chaudière gaz classique, la chaudière gaz basse température ou la chaudière gaz à condensation ?

Contrairement à une chaudière classique, l’utilisation d’une chaudière gaz à condensation, permet de récupérer une très grande partie de la chaleur dite latente de la vapeur d’eau contenue dans les gaz de combustion, et non utilisée autrement.

Cela réduit la température des gaz de combustion. Il est possible d’obtenir des rendements supérieurs de 15 % par rapport aux chaudières gaz de dernière génération, à basse température, et de plus de 40 %, par rapport à des chaudières gaz classiques.

Modes d’évacuation

Deux modes d’évacuation sont possibles pour votre installation de chauffage central gaz :

  • le conduit de fumée,
    Il doit se situer dans une pièce bien ventilée, afin que la chaudière à gaz puisse prélever l’air nécessaire à son fonctionnement.
  • le système à ventouse Il permet d’évacuer les produits de la combustion, et aussi d’approvisionner la chaudière à gaz, en air frais. En effet, la ventouse débouche directement au mur, vers l’extérieur.Les deux principaux modes de diffusion de la chaleur, dans le cadre de l’installation du chauffage central gaz sont : les radiateurs à eau chaude et le chauffage par le sol.

    Approvisionnement

    Votre approvisionnement en gaz se fera grâce au remplissage d’une citerne gaz, ou directement au gaz naturel, si vous avez la chance d’avoir un accès au gaz de ville.

    Cette dernière solution est bien évidemment plus économique.

    Pour les chauffages d’appoint gaz ou les radiateurs gaz, ce sont les bouteilles de gaz qui sont le plus souvent utilisées.

 

 

Vous pourriez également aimer...