Vie pratique

Comment choisir son matelas ?

Bien dormir sur un lit est étroitement lié à la qualité des composants du matériel de couchage. Parmi ceux-ci, le matelas occupe une place prépondérante d’autant plus qu’il est en contact direct avec le corps. Choisir un bon matelas est important pour toute personne soucieuse du confort au lit et de la qualité du sommeil. Par ailleurs, le choix d’un matelas est de plus en plus guidé par le souci de ne pas polluer l’environnement. Ainsi, le recyclage du matelas et par ricochet de la literie est un critère non négligeable.

Comment choisir son matelas pour qu’il soit confortable ?

Pièce d’ameublement servant à reposer entièrement le corps et à dormir, le matelas joue un rôle essentiel dans la qualité du sommeil. Avant d’acheter un matelas, il n’est pas ridicule de l’essayer. Certains fabricants et/ou distributeurs offrent cette possibilité. Une fois couché sur le côté, si votre coude a tendance à s’enfoncer facilement, le matelas est jugé trop mou contre cela le matelas à mémoire de forme est idéale. Couché sur le dos, si votre main arrive à passer entre le bas du dos et le matelas, ce dernier est trop ferme. Ni trop mou, ni excessivement ferme, un matelas confortable maintient l’équilibre du corps. L’épaisseur d’un matelas confortable se situe en général entre 150 et 250 mm.

Choisir le matelas en fonction des autres constituants du materiel de couchage

A l’instar du lit, du sommier et du linge de lit, le matelas fait partie du matériel de couchage autrement désigné par literie. Le matelas repose sur le lit ou s’y encastre par l’intermédiaire du sommier. En principe, il n’y a pas d’ordre dans l’achat des différents constituants d’une literie. Mais, si certains éléments sont acquis avant l’achat du matelas, il est évident que le choix de ce dernier sera conditionné par l’existant.

On ne peut cependant occulter la forte corrélation entre le matelas et le sommier. Pour un couchage occasionnel, un matelas en mousse peut être combiné à un sommier à lattes sans suspension. C’est du moins ce que préconisent les spécialistes. Ils précisent également qu’un matelas en mousse et un matelas en latex conviennent parfaitement aux sommiers à lattes munis de suspensions avec des curseurs de fermeté. Sans les curseurs de fermeté, ces combinaisons restent tout de même confortables. Par ailleurs, un matelas à ressorts est indiqué pour un sommier à ressorts.

La place du recyclage dans le choix d’un matelas

En raison des impacts négatifs de certains matelas usagés dans les centres d’enfouissement et sur les sols des décharges, il importe d’être vigilant dans le choix d’un matelas. Entièrement recyclables, les matelas en laine sont de plus en plus nombreux sur le marché. Une fois usagés, ils sont récupérés et leurs constituants sont engagés dans le processus de fabrication de nouveaux matelas. Selon les spécialistes, environ 5 millions de matériels de literie peuvent être recyclés au plan national. Les conditions de collecte et de traitement des literies sont fixées par un décret (2012-22) datant du 6 janvier 2012.

Outre les goûts et les préférences, il faut choisir son matelas en étant guidé par le confort et l’adéquation avec le sommier et le lit. Il importe également de tenir compte des questions environnementales.

Vous pourriez également aimer...